R

Remettre en avant ces territoires de la Méditerranée, c’est défendre la culture, pour tout le monde.

Yoann Sfar

Le Vieux Port

2 jours de Week-end et nous voilà partis pour Marseille. Nous avons choisi un petit hôtel situé à 2 pas du vieux port.
Chilling
On ne le présente plus, c’est là que selon la légende, l’Histoire de Marseille a commencé. Autrefois appelé le Lacydon, le Vieux Port est, comme son nom l’indique, le plus ancien de la ville, et le coeur palpitant de la Cité phocéenne pendant des siècles.
Aujourd’hui, c’est un des lieux emblématiques de Marseille. C’est le lieu naturel de rendezvous de tous les marseillais et des visiteurs. C’est là que l’on vient sentir l’atmosphère de Marseille, entre le marché aux poissons, et l’effervescence du centre-ville. Les soirs où l’OM joue, les bars de Marseille diffusent le match et les supporters viennent célébrer les victoires sur le Vieux Port.
Ayant perdu sa dimension économique centrale, le Vieux Port devient un centre à la fois social et culturel de la ville. Le traditionnel marché aux poissons et ses bateaux de pêcheurs conservent l’image d’une ville tournée vers la mer. Les bars, restaurants présents sur les deux rives en font un lieu de promenade incontournable.
Le Vieux Port ce n’est pas seulement de belles ballades sur les quais, des apéros endiablés ou le marché aux poissons.
Tête à tête 
C’est surtout une ambiance jeune et détendue le samedi soir le long des restaurants et bars de nuit.
La casquette métallique ou la tête à l’envers
Retour de pêche sur le vieux Port
Pause Photo 
Le Cours Honoré Estienne d’Orves vaut le détour même si on imagine plus volontiers boire l’apéro que faire du shopping sur cette place aux allures très italienne.

Le Cours Julien

Le Cours Julien permet d'allier shopping et détente à la place de Notre Dame du Mont où se regroupent de nombreux bars et restaurants. Le Cours Julien est le "quartier bobo" celui qui vous permettra de chiner tout en profitant du calme . C'est le plus grand quartier de France dédié au Street Art. Nous le visitons le dimanche, où de nombreuses boutiques sont fermées. Ce qui nous déçoit un peu d'emblée va devenir une formidable opportunité de photos.
Tous les rideaux baissés nous offrent une collection de graffitis commme rarement vus même dans certains quartiers de New York comme Williamsburg!
Que de talent!

Le Panier

H
Longtemps cantonné aux zones délimitées par les remparts, au-delà desquelles il était interdit de construire, le quartier du Panier s’est construit un visage de ruelles ramassées et étroites avec de grandes pentes raides. D'où cet entassement poussé à son paroxysme de maisons tassées les unes à côté des autres. 
Le souci de l’espace explique cette apparence qui a rendu ce quartier si célèbre. Visiter Marseille sans vous y rendre serait vraiment dommage tant le quartier fait partie des incontournables ! L’image du Panier ce sont ces ruelles escarpées qui gravissent la colline parfois dans des pentes raides comme des échelles. La hauteur se traduit dans le patois des habitants de la ville qui parlent de « monter au Panier », ou a contrario de « descendre sur le port ». Les immeubles sont hauts, quatre à cinq étages, et obscurcissent des rues déjà fermées et sombres. Les murailles sont maintenant détruites, mais le quartier du Panier a conservé son atmosphère unique, un condensé de la carte postale marseillaise qui a inspiré la série à succès « Plus belle la vie ».

La sardine de Marseille
Hb
Le bar des 13 coins

L’escalier de la Gare St Charles

C’est l’architecte Eugène Sénès, assisté de Léon Arnel, qui décroche la réalisation du projet. L’ornementation et la réalisation des sculptures sont confiées à Louis-François Carli et Auguste Carli, Ary Bitter, Henri Reybaud… Après quelques retards dus notamment à la première guerre mondiale, les travaux s’étalent jusqu’en 1921.
Les ouvrages évoquent les colonies d’Asie et d’Afrique, les produits de la Provence : les vendanges, les fruits, les fleurs, la moisson et la pêche et sont présents à chaque palier.

Vieille Charité

Lieu emblématique du Vieux Marseille, la Vieille Charité se trouve naturellement au coeur du Panier qui est le noyau historique de la ville. Vous pourrez la visiter rue de la Charité, près de la Cathédrale de la Major, dans le 2ème arrondissement. L’ensemble contient en outre pas moins de 4 musées, la moindre des choses pour un lieu chargé d’histoire comme celui-ci. Mais à l’époque, elle était le lieu qui servait à enfermer les gueux de la citée phocéenne.

Mucem

Le Mucem, C’est le premier musée consacré aux civilisations de la méditerranée au XXIème siècle. Construit dans le cadre de Marseille Provence – Capitale européenne de la culture, le musée ouvre ses portes le 7 juin 2013. Il est aujourd'hui l’un des musées de Marseille les plus visités avec près de 2 millions de visiteurs par an.
Entre le Fort Saint Jean et la cathédrale de la Major, vous bénéficiez d’une vue imparable sur la ville par son front de mer. Une passerelle de 115 mètres relie le J4 au Fort saint Jean, forteresse indissociable de l’histoire de Marseille. Tandis qu’une seconde passerelle de 70 mètres fait la jonction avec l’église saint Laurent figure du quartier du Panier.
Sur l’ancien môle portuaire, le J4 accueille dans ses 15 500 m² un espace d’exposition, un auditorium, une librairie, un restaurant panoramique. C’est d’ailleurs l’un des restaurants de Marseille avec la plus jolie vue !
Le musée des Regards de Provence 

Le musée révèle toute l’année des expositions temporaires d’arts plastiques modernes et contemporaines liées à Marseille, la Provence et la Méditerranée

Les Docks

Dès 1992, les travaux commencent et les docks sont progressivement restaurés avec la volonté de respecter l’architecture initiale et de conserver une part d’histoire de Marseille intacte. L’architecte Eric Castaldi a imaginé les nouveaux docks comme une agora méditerranéenne ouverte sur le quartier. L’ouverture est au centre du projet, les fenêtres ont été agrandies, une partie du toit a été remplacée par des verrières créant des atriums.
Une rue intérieure permet de circuler d’un bâtiment à l’autre. Aujourd’hui, tout est complètement réhabilité et les bâtiments restaurés abritent désormais des administrations, quelques 220 entreprises y emploient plus de 3000 personnes. Le plaisir des yeux n’est pas en reste, les cours intérieures sont mises en valeur, des bassins font leur apparition.
Le rez-de-chaussée est occupé par des commerces, des bars et des restaurants, assurant la convivialité du lieu la journée mais aussi en soirée. Avec l’ouverture du grand centre commercial des « Terrasses du Port » qui se trouve juste en face des Docks, le quartier de la Joliette vit une renaissance.

La Friche de la belle de Mai

 

Nouvelle porte d'entrée dans ce projet urbain et culturel qu'est la Friche, cette aire urbaine ouverte à tous permet à ceux qui le souhaitent de se retrouver autour du sport. Entouré d'une équipe d'animateurs encadrants, de sportifs et de cadres associatifs, le Playground est un lieu de vivre ensemble et d'attention, de respect de soi et des autres par le sport.
Dans le prolongement du skatepark existant, essayez-vous au mur d'escalade, au foot ou basket sur le terrain de streetball, tentez la piste d'athlétisme, le plateau de danse, le bowl ou l'aire de glisse !
Manoah on ride
Ouigo 
Jeune Skater
Tunnel des Mille Signes
 

 

Galerie vers Marseille

Il n'y a pas de commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :