L

Lisbonne, je m’y coulerai, j’y reviendrai 

Olivier Frebourg 
Mars et une semaine de vacances imprévue. Que faire à budget raisonnable, pas trop loin de notre Côte d’Azur? L’Europe, du sud pour espérer une météo clémente.
Italie, Espagne et pourquoi pas le Portugal ?
Un billet easyJet plus tard, nous débarquons à Lisbonne.
Les tramways jaunes,emblèmes de Lisbonne 
Capitale du Portugal, Lisbonne est une ville incontournable du bord de l’Atlantique. 
Ses quartiers populaires, son tramway jaune et ses azulejos en font l’une des villes les plus visitées d’Europe, on y vient pour son bacalhau, ses pastéis de nata et son incroyable patrimoine culturel. Lisbonne c’est comme New York, c’est une ville où l’on peux retourner plusieurs fois.
Lisbonne, c’est la ville facile concernant les transports en commun. Rares sont les villes où tous les moyens de transport sont interconnectés. 
Tramways, métros, ferry, bus, trains, on saute de l’un dans l’autre avec une facilité déconcertante. Depuis l’aéroport,il nous aura fallu seulement 20 minutes par le métro pour atteindre notre hôtel en centre ville.
Lisbonne est une juxtaposition de 7 collines et de quartiers.
L’Alfama est le quartier que nous avons préféré, de par ses couleurs pastel, son côté petit village et la bienveillance de ses habitants, une chaleur humaine se dégage de ses ruelles étroites. On se perd au hasard des rues, on discute avec les habitants, on boit des verres de liqueur de cerise (ginjinha) et on s’éprend de ce quartier qui ensorcelle.
Liqueur de Cerise
Le château Saint Georges (ou Castelo São Jorge en portugais) est un monument incontournable à Lisbonne. 
De la visite des enceintes, jusqu’à la vue merveilleuse qu’il offre sur Lisbonne, sur le pont et sur le Tejo, il est un must à visiter. 
On le voit de n’importe quel endroit où l’on se trouve dans le centre de Lisbonne lorsqu’on lève la tête : et c’est bien normal, il a été construit en haut d’une des 7 collines que comptent la ville.
 Vue sur Saint Georges et le pont du 24 novembre 
Catherine dans la cour du château 
Comme à l’époque
Street art jusqu’au pied du château 
Ambiance au pied du château 
Avec un peu de chance, vous croiserez la route des paons, qui s’abandonnent dans les jardins et arbres du parc, et se pavanent majestueusement pour le plus grand plaisir des visiteurs.
Le Baixa représente la partie basse de la ville, celle où s’étend la majestueuse Praça do Comercio, de son esplanade en bordure du Tage, elle ouvre la ville du fleuve en passant par son artère principale, la Rua Augusta jusqu’au Rossio. Au milieu, l’Elevador Santa Justa offre une vue imprenable à 360°c sur ce quartier commerçant, où la rue piétonne bat son plein.
La belle place du Commerce la nuit
Les elevadores sont à eux seuls un spectacle hors du temps. Tant en bas ou le spectacle se joue qu’en haut ou la vue est imprenable, c’est un but de visite à Lisbonne.
Bairro Alto et Chiado Littéralement la « Ville Haute », le Bairro Alto est le lieu idéal pour faire la fête, quartier branché et jeune, les nuits lisboètes s’animent dans les ruelles de ce quartier populaire. Terrasses et miradouros sont pris d’assaut chaque soir par les badauds venus en nombre trinquer à la cerveja ou à la sangria ! 
Populaire le jour, et branché la nuit, le Bairro Alto voue surtout sa réputation à ses nuits désinvoltes, où de nombreux jeunes n'hésitent pas à investir les trottoirs. Ici, on y vient pour trinquer, le quartier abrite des lignées de bars, restaurants, discothèques, où l'on n'hésite plus à venir partager un moment, à l'extérieur des adresses.
On navigue d'un bar à l'autre, au rythme de la musique, sur les pavés.
Souvent oubliée,la magnifique gare
Parmi les monuments emblématiques du quartier, on retrouve en premier la magnifique Tour de Belém Posée sur le Tage ; à la brise maritime de l'Atlantique, cette forteresse inscrite sur la liste du Patrimoine Mondial de l'UNESCO en 1983, marque l'entrée du port de Lisbonne.
La tour de Belém 
L’ambiance du côté de Belém est très conviviale,jeune ou familiale.
Il est également une institution du côté de Belém, une maison fondée en 1837, qui a fait du Pastel de Nata une véritable vocation.
Les Pasteis de Belém sont les plus réputés de Lisbonne. L'arrêt y est obligatoire, que vous ayez faim, ou non. Saupoudrés de sucre glace ou de cannelle ils mettront un peu de bonheur dans votre journée.
En poursuivant sur la promenade le long de l'embouchure du Tage, nous arrivons devant un monument plus contemporain et tout aussi impressionnant. 
Érigé à la mémoire des Grands Explorateurs portugais, il est la reproduction d'une caravelle. À sa proue se tient le navigateur Henri, suivi de Vasco de Gama et bien d'autres explorateurs...
La ballade le long du Tage, malgré un vent et un ciel couvert, nous permet d’admirer les bateaux tout en flânant.
L'après-midi file et on continue notre balade en direction de la praça do Império et de ses beaux jardins, en vue l'imposant Monastère des Hiéronymites.
En rejoignant le monastère, nous croisons une bande d’étudiants en plein bizutage. Farine, œufs et bains dans les fontaines assurent de beaux jours aux périodes d’intégration.
Le monastère des Hyeronimites était habité par les moines de l’Ordre du Christ lesquels avaient pour mission d’apporter leur aide matérielle et spirituelle aux marins qui accostaient les bords du fleuve.
Pendant la visite du monastère,nous rencontrons au hasard une troupe d’acteurs qui joue une comédie sous les arches de l’édifice,juchés sur des escabeaux !
Moment drôle et convivial au contact des acteurs.
De l’autre côté du Tage, sur les hauteurs d’Almada, le Cristo Rei, réplique baroque du fameux Christ Redempteur de Rio de Janeiro, offre une vue époustouflante sur toute la capitale. 
Du haut de ses 110 mètres, il domine Lisbonne et son fameux pont du 25 Avril, un savoureux voyage entre le Brésil et San Francisco à quelques minutes en ferry du cœur de Lisbonne.
Le coucher de soleil sur le pont du 24 novembre et le Cristo Rei nous offre un spectacle sublime.

Profils

Galerie vers le Portugal

Il n'y a pas de commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :