S

Sukhothaï, qui signifie « l’aube de la joie » en thaï, est à la fois le nom du palais construit par le roi Sri Indrathit et le nom de la ville dans laquelle il se trouve.

Bien qu'aujourd'hui Sukhothaï ne soit plus qu'un petit village, il fut, au XIIIesiècle, la capitale du tout premier royaume thaïlandais. Comme en témoigne l'emplacement central d'un gigantesque bouddha, ce royaume joua un rôle majeur dans la diffusion de la religion bouddhiste.

Pause photo devant les buddhas

Nous remontons le temps de quelque 800 ans dans le plus fascinant des parcs historiques du pays: les ruines de cette ancienne capitale, ses temples croulants, ses gracieuses statues du Bouddha et ses étangs remplis de poissons. Des musées intéressants et des hôtels plaisants ajoutent à l’attrait du site. Malgré sa renommée, le parc de Sukhothai est rarement bondé.

Enfin, nous on s’est régalé à prendre des photos.

Les chemins dans Sukhothai

La nature reprend toujours ses droits

Wat Phra Mahathat: La tête du Bouddha qui ne fait qu’une avec les racines de l’arbre. La légende raconte que les birmans ont attaqué le temple et décapité toutes les statues de Bouddha. Sauf que voilà, une des têtes aurait roulé jusqu’aux racine d’un arbre qui l’aurait accueilli avec bienveillance.

Balayeur

 

Thaïlande 2015

Il n'y a pas de commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.