P

Pour Grenouille, il fut clair que, sans la possession de ce parfum, sa vie n’avait plus de sens.

Patrick Süskin

Panorama vers la Méditerranée depuis le Jeu de ballon
En cette période de fin de confinement Covid, les distances autorisées tardent à s’allonger. Un petit moment que nous ne sommes pas allés visiter Grasse, un sacré périple pour nous qui habitons à environ 6 kilomètres! 
Le palais des Congrès
Entre Alpes et Méditerranée, pays au charme discret avec la Ville des Parfums comme capitale, le Pays de Grasse offre aux visiteurs du monde entier, un cadre de vie préservé et ensoleillé, des patrimoines culturels et naturels, une biodiversité et un art de vivre exceptionnel.
Rue Principale
Cathédrale et palais épiscopal du XIIIe siècle, hôtels particuliers du XVIIe et XVIIIe siècles, ruelles et fontaines, panoramas, Grasse surprend et fascine.
L’escalier
Le vieux quartier se traverse rapidement, entre musées et boutiques fermées.
Ses ruelles typiques des villes du Midi abritent de nombreux bâtiments historiques, dont l’hôtel de ville, sa fontaine et la cathédrale Notre-Dame du 13ème siècle. 
La Place aux Aires et ses arcades sont un très bon point de départ pour visiter Grasse et se fondre dans l’ambiance populaire du quartier. 
Place aux Aires
Les teintes jaunes, oranges et ocres des bâtisses soignent le plaisir des yeux.
1500 parapluies aux deux tons roses, sont installés au cœur de la ville.
Comme chaque année, le « chemin rose » se trouve sur la Place aux Aires, Amiral de Grasse, rue Jean Ossola, rue Dominique Conte et rue de l’Oratoire.
Ils sont annonciateurs d’ ExpoRose même si le 50ème anniversaire est annulé pour cause de crise sanitaire.

Une matinée bien occupée dans Grasse et nos pas nous mènent désormais vers Mougins, autre village charmant de la côte d’Azur pour l’exposition « Monumental ».

Ils sont 2 commentaires

  1. Anna Molinet

    Que voilà un joli décor pour Grasse! A moins que ce ne soit Grasse qui soit le faire-valoir des parapluies roses?
    Vous ave dû vous régaler!

    • platon06

      Oui et puis c’est 10 minutes en voiture ! On est tellement dépités de ne pas pouvoir bouger très loin . Entre les averses on a réussi à avoir un beau rayon de soleil pour prendre les fameux parapluies roses !


Répondre à Anna Molinet Annuler la réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :